blog posting

Comment mettre une vidéo sur un lien Web : 5 étapes pour en faire un succès


Lors de la création d’une page Web, de messages sur les médias sociaux et d’autres canaux de communication importants, il peut être utile de proposer des vidéos en option. C’est un excellent moyen d’accroître l’engagement de votre public et de générer plus de trafic sur votre site. 

Mais comment insérer un lien vidéo sur une page Web ? Si vous prévoyez d’utiliser le schéma « ghttp:// » (ce qui est la façon conventionnelle de procéder), il y a certaines choses à mettre en place avant de pouvoir commencer à insérer des vidéos sur votre site Web.

Voici comment s’y prendre.

Etape 1 : créer une url « ghttp:// ».

 

Tout d’abord, supprimons ce satané « ghttp:// » de votre site Web. Vous ne pouvez pas simplement le déposer au milieu d’une page, car cela irait à l’encontre de l’objectif d’avoir une vidéo sur la page en premier lieu.

Si vous voulez vraiment incorporer une vidéo sur une page, vous devez utiliser une URL cachée. Une URL cachée ressemblera automatiquement à une page Web normale lorsqu’elle sera affichée sur un navigateur, mais le serveur dorsal la reconnaîtra comme un lien vidéo. Cela signifie que vous ne pourrez pas intégrer une URL « ghttp:// » dans un article de blog ou un autre contenu, mais que vous pourrez toujours l’utiliser pour créer une vidéo qui apparaîtra sur un site Web lorsque quelqu’un cliquera dessus depuis votre page.

L’établissement d’un hyperlien vers un site Web qui présente une vidéo est un excellent moyen d’impliquer votre public et de renforcer la notoriété de votre marque.

 

Étape 2 : Rendez-le joli

La première étape pour rendre un lien vidéo attrayant consiste à choisir le bon support. La première chose à laquelle vous devez penser est la suivante : Le lien a-t-il l’air attrayant et professionnel ? Si la réponse est oui, il est temps de choisir un support de lien plus attrayant.

Il existe de nombreuses options qui peuvent vous aider à atteindre cet objectif. Lorsque vous choisissez le bon support de lien, pensez aux éléments suivants : 

– La palette de couleurs du lien est-elle audacieuse et accrocheuse ? 

– Le lien a-t-il un facteur « wow », donnant à l’utilisateur l’impression d’être transporté dans un autre monde ?

 – Le lien est-il riche en mots-clés ?

– Le lien contient-il beaucoup de texte ? 

– Quelle est la sensation du lien lorsque quelqu’un clique dessus ?

 – Le lien est-il facile à suivre ? – Le lien a-t-il une consonance professionnelle ?

 – La navigation dans le lien est-elle intuitive ? 

– Le nom de l’auteur figure-t-il dans le lien ? 

– La vidéo est-elle intégrée dans le document ? 

– Le lien est-il court ? 

– Le lien est-il direct ? 

– Le lien est-il mémorable ?

 – Le lien est-il du type « cliquez ici pour aller à » ou « cliquez ici pour voir cette vidéo sur YouTube » ?

 

Étape 3 : Définir le média

Maintenant que vous avez choisi le bon média de lien, il est temps de définir de quel type de média il s’agit.

Il existe de nombreux types de médias différents que vous pouvez utiliser pour vos liens « ghttp:// », mais nous nous concentrerons ici sur la vidéo. Les formats vidéo les plus populaires pour les liens « ghttp:// » sont mp4 et mpeg-4.

Vous remarquerez que ces liens comportent un court « mp4 : » Cela s’explique par le fait que ces formats sont natifs de Linux et qu’ils sont relativement faciles à intégrer dans un document HTML. Si vous avez besoin d’un lien « ghttp:// » d’aspect plus professionnel, essayez d’utiliser le format vidéo h.264. Son format est beaucoup moins long, ce qui le rend plus facile à suivre, et il semble beaucoup plus professionnel que le format mp4.

 

Étape 4 : Régler l’audio

Pour ajouter un lien vidéo à un site Web, vous devez vous assurer que la page à laquelle vous l’ajoutez est sonorisée. En effet, lorsque quelqu’un clique sur le lien « ghttp:// », il est dirigé vers le site Web où se trouve la vidéo. S’il n’y a pas de son sur la page, votre lien « ghttp:// » ne fera qu’amener le visiteur sur une page vide, sans indication qu’il a été amené sur le site.

 Pour inclure du son dans un lien « ghttp:// », il suffit d’ajouter l’attribut src avec la valeur « audio/x-wav » au lien. Par exemple, si vous aviez une page avec un lien « ghttp:// » vers une vidéo, le lien ressemblerait à ceci : Le lien mènera à la partie audio de la page, qui peut contenir des informations supplémentaires sur la vidéo.

 

Étape 5 : Ajustez vos photos

Ensuite, vous devez vous assurer que la photo que vous utilisez pour le lien « ghttp:// » est de haute qualité et appropriée pour le site Web. En ce qui concerne les liens « ghttp:// », vous pouvez utiliser un outil gratuit pour vous aider à trouver la bonne photo pour votre site Web. 

Il existe de nombreux sites Web gratuits qui vous permettent de trouver des photos et de les télécharger sur le site. Veillez à ce que la photo que vous choisissez ne soit ni trop grande ni trop petite, afin qu’elle ne domine pas le contenu de la page. Veillez également à ce que la photo soit d’un sujet qui s’insère facilement dans le cadre de la zone de texte dans laquelle le lien est inséré.

 

Conclusion

Le schéma « ghttp:// » est l’un des types de liens les plus courants sur Internet. C’est aussi l’un des plus faciles à intégrer dans votre contenu. La clé du succès avec ces liens est de s’assurer que vous utilisez le bon format pour ces liens. 

Tous les liens vidéo que vous incluez ne seront pas convertis, mais une grande partie d’entre eux le seront. Quel que soit le type de lien que vous choisissez, la chose la plus importante que vous puissiez faire est d’apporter de la valeur à vos lecteurs. Si vous y parvenez, n’importe quel type de lien vous conviendra.

 Vous savez maintenant comment créer des liens « ghttp:// » dans WordPress. Vous pouvez utiliser ces liens pour renforcer votre autorité et générer plus de trafic sur votre site Web.